Portrait d'Éliane

Éliane, c. 1957.

RÉSULTAT DES COURSES.

14 Novembre 1957 ; c’est le tremplin pour ÉLIANE RADIGUE qui est sur le chemin de sa légende personnelle : la musique. Elle est à Düsseldorf, en Allemagne pour tracer dans sa carrière de musicienne.

ARMAN est seul à Nice à s’occuper des trois enfants (6, 4 et 3 ans) dans un contexte de difficultés financières et organisationnelles...

À ce moment, c’est ÉLIANE qui a le vent en poupe dans son travail. Ils ont réalisé tous les deux qu’ils ne peuvent plus partir ensemble autant qu’avant, les enfants sont scolarisés. Père et mère sont face aux questions logistiques que chacun connaît en la circonstance lorsque les deux travaillent...

La situation matérielle reste problématique et ARMAN incite ÉLIANE à profiter des opportunités : il lui demande de foncer pour réussir et assurer ainsi possiblement mieux l’avenir.

Ce mois de novembre 1957, lorsque Éliane rentre à Nice dans la maison du Parc de la Californie, c’est la chute de ses espoirs de réalisations personnelles...

La vie courante ne se passe pas bien, les enfants sont perturbés dans un désordre tout autant dans l’organisation alimentaire que dans le rythme général.

Le père est plutôt déprimé de la difficulté à traverser le quotidien, sans compter ses frasques sentimentales. Arman se console dans d’autres bras de l’absence de sa belle...

Éliane va prendre une décision drastique pour ce qui la concerne : renoncer à partir pour assumer la continuité de la vie familiale.

RÉSULTAT DES COURSES : ce sera l’envol d’Arman vers ce que l’on sait !...